Tourisme & loisirs
Le blog

Les vendanges en Monbazillac

Par Guenaëlle NE | 25 octobre 2018
Découvrir, Déguster, Bouger
Vous l’avez certainement remarqué, peut-être même avez-vous pris des photos, le mois d'octobre nous offre de belles lumières et la vigne prend des couleurs flamboyantes ! C’est aussi la période où les vignerons vendangent les raisins qui produiront le Monbazillac, le célèbre vin liquoreux.
Vendanges Monbazillac

Saviez-vous que les vignerons attendent que les raisins soient moisis pour les ramasser ?

Alors attention, il ne s’agit pas de n’importe quelle moisissure, là on parle de pourriture noble nommée le botrytis cinerea. La légende raconte qu’au Xème siècle, les Moines de Saint-Martin, trop occupés à d’autres tâches, auraient délaissé leurs vignes, permettant au Botrytis Cinerea de s’y développer. Ne souhaitant pas perdre leur récolte, ils ont quand même ramassé les raisins et ont donc découvert les bienfaits de ce champignon.

Raisins de Monbazillac

Il se développe grâce à l’humidité apportée notamment par le brouillard matinal qui s’installe très fréquemment sur nos coteaux conjugué à la chaleur des après-midis. Alors, si vous avez envie de pester contre le brouillard, rappelez-vous que c’est pour la bonne cause, c’est grâce à cela que nos vignerons produisent de délicieux vins liquoreux ! 

Brume sur les vignes de Monbazillac

Ainsi, une fois les raisins « botrytisés », les vignerons les ramassent à la main par « tries successives » : cela signifie que les grappes ne sont pas toutes coupées le même jour mais il faudra plusieurs passages afin de ne sélectionner que les meilleurs grains, les « grains nobles ». Le cahier des charges de l’appellation impose au moins deux passages pour les vins de Monbazillac mais il est fréquent qu’il en faille au moins trois. Cela va dépendre de la météo, de l’orientation de la parcelle de vigne… 
    
Petite question, saviez-vous que Monbazillac est la 1ère AOC productrice de liquoreux au monde ? 2500 hectares de vignes sur 5 communes (Pomport , Rouffignac, Colombier, Saint Laurent des Vignes et Monbazillac), 100 producteurs et en moyenne une production de 57000 hectolitres par an. Un peu de chauvinisme ne fait pas de mal…
Ce n’est pas la seule AOC de vins liquoreux en Pays de Bergerac : le Vignoble de Bergerac et Duras compte également Saussignac et Haut Montravel, un peu moins connues donc à découvrir de toute urgence ! 

Vignoble de Bergerac et Duras

Ainsi, en automne il y a de la vie dans les vignes pour le plus grand bonheur des randonneurs! En effet, quoi de mieux que de se balader sous un beau soleil mais sans grosse chaleur, avec des paysages superbes, des couleurs éclatantes et la possibilité de rencontrer des vendangeurs ?

Si vous êtes séduits par l’idée, le site web du Pays de Bergerac vous propose différentes randonnées en Pays de Bergerac : https://www.pays-bergerac-tourisme.com/fr/voir-faire/randonnees/randonnees-pied
Vous pouvez également visiter une propriété viticole et découvrir ainsi le travail des vignerons. Découvrez les vignerons labellisés Vignobles et découvertes, ils vous réserveront le meilleur accueil (pensez à les appeler avant de vous y rendre car la période est idéale mais ils sont aussi très occupés…) : http://www.vignoblesetdecouvertes-bergerac.fr 


Pour tout savoir sur les AOC du Vignoble de Bergerac et Duras : www.vins-bergeracduras.fr

Ajouter un commentaire