Tourisme & loisirs
Le blog

Grand Corps Malade en concert à Bergerac

Par Camille T | 19 février 2019
Découvrir
C’est au concert de Grand Corps Malade que je vous emmène dans ce billet de blog ! Une soirée vraiment inoubliable...

On ne présente plus Grand Corps Malade: un artiste de slam, un véritable poète contemporain. Avec des amis, j’ai eu la chance d’aller l’écouter au Centre Culturel de Bergerac ce vendredi soir. Et il nous a enchanté(e)s avec sa voix grave, ses histoires fortes, émouvantes et engagées. 

 

Le mot qui me vient à l’esprit quand je pense à Grand Corps Malade est le mot «générosité». Il dégage ce sentiment sur scène mais aussi un sentiment de bienveillance. Son concert a été un bon moment pour lui et le public. On sentait qu’il était content d’être là avec nous, de partager ses morceaux et ses histoires de vie. Il est complice avec ses musiciens pendant les deux heures de concert et a pris le temps de les présenter & de parler d’eux. 

Grand Corps Malade

 Près de deux heures de concert donc… concert qui a débuté avec le talentueux Nathan Mameri en première partie. Pendant 20 minutes, Nathan nous a raconté et chanté ses histoires à la guitare, en jonglant avec les mots. Puis est arrivé Grand Corps Malade: il enchaîne les chansons dans un magnifique décor lumineux, parle au public avec un côté humoristique bien sympa. Il évoque ses enfants et son épouse à qui il dédie une belle chanson d’amour (le morceau « Dimanche soir» de l’album Plan B).  Ses enfants sont sa force et sa joie, on ressent à quel point il est heureux d'en parler.

 

Grand Corps Malade écrit aussi de nombreux textes engagés qu’il a chantés ce soir-là. De son album « Funambule » sorti en 2013, j’avais adoré son duo avec Richard Bohringer intitulé « course contre la honte » … morceau que j’écoute régulièrement et que je vous conseille.

Grand Corps Malade

Pour son concert bergeracois, il a chanté pour la tolérance, pour les réfugiés, pour l’environnement, pour le collectif et… contre les fraudes fiscales ! Des morceaux engagés comme « au feu rouge », « ensemble », « Patrick » issus de l’album Plan B également.

D’ailleurs, la chanson « sur la lune » m’a fortement marquée pendant cette soirée : il y évoque les merveilles que l’homme peut faire mais aussi les atrocités qu’il peut commettre : des phrases comme « cinq continents, des océans pour courir à sa perte, il a créé des armes capables de tout faire disparaître », « il a rasé des forêts, pourri la mer et la terre, transformé les climats et capturé des panthères » ne peuvent pas nous laisser indifférents à l’heure actuelle.

 

Grand Corps Malade est un artiste qui nous invite à la bienveillance, à la compassion. Il sait aussi dénoncer les injustices de ce monde et nous faire réfléchir sur nos actions et notre manière de penser.

Crédit photo Grand Corps Malade photo 2: ©ZuzanaLettrichova

Crédit photo Grand Corps Malade album plan B photo 3: ©ZuzanaLettrichova

Ajouter un commentaire